Jelly, Medium, Square : la nouvelle vie des fondateurs de Twitter

twitter-founders

Voilà, Twitter est maintenant un grand enfant et indépendant. On observe toujours de façon curieuse les 3 fondateurs mythiques de Twitter, et j’avais envie de faire un petit retour sur ce qu’ils sont devenus, et comment ils ont tourné la page de leur success story pour trouver d’autres challenges.

J’ai récemment acheté le livre de Nick Bilton, reporter au New York Times. Son livre “Hatching Twitter : A True Story of Money, Power, Friendship and Betrayal” est un modèle du genre pour connaître tous les détails des premiers jours de Twitter, ses histoires sulfureuses, les trahisons entre les fondateurs, le trop souvent oublié Noah, fondateur déchu se son bébé, la pression financières, les tours de force et les conflits politiques qui ont construit un tel empire.

Je ne vais pas ici parler de ce livre, tout simplement parce que je ne l’ai pas encore fini (on imagine pas toutes les histoires cachées derrière Twitter). Mais j’ai toujours suivi de près ce qu’on fait Jack Dorsey, Biz Stone et Ev Williams après avoir petit à petit quitté le navire et laissé la direction de Twitter à une nouvelle direction et à la stabilité de Dick Costolo.

Ce qui est intéressant, c’est de voir comment, après avoir fondé une des start-ups les plus populaires et une cash-machine incroyable, on peut changer de voie, démarrer une nouvelle vie, laisser son bébé à quelqu’un d’autre, bref : tout changer pour se découvrir d’autres défis et d’autres passions. Difficile d’imaginer pour eux un destin plus glorieux que Twitter avec leurs nouveaux défis professionnels, mais quand on s’y penche d’un peu plus près, on se rend compte qu’ils ne sont pas là par hasard, et qu’ils peuvent avoir beaucoup d’autres idées révolutionnaires.

1. Jack, le sulfureux devenu sage

image

Ah, Jack. C’est un peu le people de la bande, avec sa tête de beau gosse, son élégance qui pourrait lui valoir la une de GQ, ses phrases toujours bien placées, et sa prestance devant les plus grands de ce monde. Même s’il n’était pas forcément l’homme le plus essentiel aux premiers jours de Twitter, il a su creuser son trou. Un peu moins tourné geek que ses compères, Jack développe vite le sens du business. On peut le remercier pour avoir au fur et à mesure tourné Twitter en réseau d’informations en temps réel, plutôt qu’un simple réseau social. Jack est plutôt malin, précurseur, et sait ce qui va marcher. Il est un des premiers à s’intéresser à Vine, et à publier tous les jours des épisodes de sa vie personnelle, dans un ton artistique bien à lui. Devenant son petit joujou, Vine passe rapidement sous le drapeau de l’oiseau bleu. Une belle piste de succès pour renforcer la rentabilité de Twitter à l’avenir.

En 2009 (seulement 2 ans après le lancement de Twitter, donc), Jack décide de créer une nouvelle entreprise. Square, c’est un nouveau système révolutionnaire de paiement mobile. Son idée, c’est d’apporter une technologie inédite dans tous les commerces pour faciliter les achats, proposer aux commercants un système ultra-facile d’utilisation, et offrir des paiements ultra-simples aux consommateurs. Le but est d’enelever toute friction aux paiements, pour que ceux-ci soient fluides et sans efforts. Aujourd’hui, Square vaut environ $5 milliards (oui, oui). Des milliers de commerces disposent de la technologie aux US, et même Starbucks a signé un partenariat gigantesque avec Square pour installer le système dans ses cafés. L’entreprise arrive presque à maturité, la direction suit son cours sans encombres, et le succès se profile tranquillement.

image

Plus récemment, Jack a déclaré ne plus être attaché à l’argent. Il a déclaré à la presse qu’après ses différentes expériences professionnelles, son objectif principal dans la vie n’était pas d’amasser une fortune personnelle, mais d’accomplir des missions qui ont réellement un sens pour lui, qui apportent au monde qui l’entoure et améliorer le monde. Jack est devenu sage. Il est calme, il sait ce qu’il veut. On le voit bien laisser filer au fur et à mesure son bébé Square et donner la direction à d’autres. Son rêve actuel ? Devenir maire de la ville de New-York. Fabulation ? Pas tant que ça. Jack est très proche de nombreux maires des États-Unis. Il a déjà rencontre Barack Obama à plusieurs reprises. Il est également très proches de nombreuses grandes entreprises, qui sont en admiration devant lui. Il semble avoir toutes les clés en main pour réussir cette nouvelle ambition : le succès professionnel, l’influence dans les médias, la proximité avec les politiques et les responsables économiques, le charisme et la maturité.

Jack, tu as beaucoup de talent. J’espère que la prochaine fois que je vais faire un tour à NYC, le Town Hall sera à toi.

2. Biz, le geek et sa nouvelle m(éd)use

image

Biz, c’est l’opposé de Jack. Biz est un génie du code, un geek comme on en voit peu. Le charisme, les soirées mondaines, la presse people, très peu pour lui. Biz, son rêve c’est le meilleur entrepreneur du monde, et d’offrir à tous les outils technologiques de demain. Opération réussie avec Twitter évidemment. Après cet épisode, Biz a eu un peu plus de mal à tourner la page que ses potes. Un peu trop attaché à Twitter, Biz n’arrive pas à trouver tout de suite un nouveau projet intéressant. Il se cherche un peu, investit ses dollars dans de (très) nombreuses start-ups en Californie et dans les reste des US.

Il devient pendant très longtemps consultant pour start-ups et pour investisseurs. Il commence à intégrer le comité de direction de plusieurs entreprises, comme Branch (racheté ce mois-ci par Facebook) ou encore Fluther. Il accompagne Ev dans la création de la start-up Medium, dans laquelle il assume son rôle de co-fondateur avec brio, sans pour autant être investi dans le projet autant que Ev, qui porte davantage la direction du nouveau bébé, dont on parlera un peu plus tard.

image

Cette nouvelle année, c’est celle de Biz. Il en parlait un peu ces derniers mois, sa nouvelle start-up est désormais lancée : Jelly. Du nom d’une méduse, Jelly est une application mobile de questions/réponses collaboratives, où l’on peut prendre en photo n’importe quoi, écrire une question, et demander l’avis de tous ses amis et contacts existants. Une sorte de moteur de recherche social, très agréable à utliser, et plutôt sympa. Le bénéfice utilisateur est très clair, et tout semble bien délimité. La plateforme semble destinée à une monétisation native : proposer aux annonceurs des questions sponsorisées pour récupérer des insights utilisateurs, qualifier leurs données clients et récolter des données ciblées.

Biz, tes idées geek arrivent toujours au bon moment.

3. Ev, le génie qui mêle philosophie et technologie

image

Evan, c’est l’intellectuel du groupe. Non pas que Jack et Biz ne le soient pas, mais Ev est un cran au dessus. Ev ne voit pas les choses aujourd’hui, il les voit celles de demain, et les comprend dans les moindres détails. Considérée comme la face cachée et probablement la plus importante de Twitter, Ev est un acharné de boulot qui veut révolutionner le monde avec la technologie. Ev a quitté Twitter dès 2011, pour se consacrer à d’autres passions, conseiller ses amis, conseiller des start-ups et observer la révolution numérique.

Son avis, c’est que les gens ne veulent pas faire de nouvelles choses avec internet. Les gens veulent simplement faire les mêmes choses qu’ils ont toujours voulu faire, mais d’une meilleure façon. Comme il l’explique dans un rare interview, Uber est juste une meilleure façon de commander et de prendre un taxi. Twitter est juste une meilleure façon pour communiquer. Amazon est une meilleure façon de faire du shopping. Facebook est une meilleure façon de rester en contact avec ses amis. Spotify est une meilleure façon d’écouter de la musique. Internet n’invente rien et ne crée aucun usage, c’est la technologie qui améliore tous les usages pour les rendre plus faciles, plus rapides, plus économiques, plus simples, etc.

Ev a notamment dévoilé sa formule secrète pour créer une start-up de plusieurs milliards de $. La formule magique : prenez un désir humain, de préférence existant depuis très longtemps, identifiez précisément ce désir et utiliser la technologie moderne pour optimiser chaque étape.

image

Aujourd’hui, Ev a consacré son temps à développer la plateforme de blogs Medium. Après avoir créé la fameuse plateforme Blogger dans le tout début des années 2000, Ev veut proposer à chacun de pouvoir écrire des histoires facilement sur le web, et de publier ces contenus sur une plateforme esthétique, agréable à la lecture, pour créer des blogs parfaits. Le résultat est plutôt bluffant, même s’il reste pour l’instant le joujou de quelques geeks, journalistes, blogueurs et entrepreneurs. Le produit est très beau, aucune monétisation pour l’instant, l’objectif est d’attirer un lectorat plus important, des auteurs quali, et faire mijoter le tout pour construire le temple du blogging.

Au final, Jack, Biz et Ev forment un manège à trois infernal dans l’univers des start-ups et de la technologie. Un manège et non pas un ménage, car le manège tourne en permanence, il avance sans cesse, il trouve de nouvelles idées et se développe dans un brouhaha enthousiaste. Un trio déjà légendaire qui continue d’explorer, d’explorer, d’explorer encore et encore.

D'autres articles plutôt cool