La montre connectée Samsung : l’élégance de l’humain connecté

samsung

C’est fait. Je suis désormais un humain connecté. Comme si je ne l’étais pas assez, j’ai depuis quelques semaines la montre connectée Samsung au poignet. Au point de devoir dire adieu pendant quelques temps à mon bracelet, j’ai fait un peu de place pour accueillir la Galaxy Gear sur ma peau. Pour moi, c’est le bon moment de rejoindre ce mouvement des objets connectés. Si j’avais déjà sauté le pas avec le bracelet Up de Jawbone, les montres connectées restaient l’apanage des geeks et ne m’ont jamais plu esthétiquement. Par contre, la montre Samsung change la donne, et on peut vraiment parler d’élégance technologique. C’est assez rare quand un produit arrive à aligner puissance technologique et design réussi.

C’est vrai qu’il existe des dizaines de marques de montres connectées. Pour ceux qui sont un peu geek et qui ont suivi le salon CES de Las Vegas, vous avez vu les derniers prototypes. Pour quelque chose que je vais porter à mon poignet 24h/24, je ne veux pas un assemblage aléatoire de matériel sans aucun style ni cohérence visuelle. Hop, le choix était fait, la montre Samsung est pour moi.

1. Design raffiné à l’extérieur comme à l’intérieur

Grande nouveauté comme je vous le disais, la montre est belle. Élégante, soignée, aux bonnes proportions, au matériel noble et haut de gamme, le style de la montre est moderne tout en étant discret. À part si on opte pour la version orange évidemment. Mais je suis resté sur le noir pour pouvoir la porter dans n’importe quelle situation.

Design réussi donc. Il l’est tout autant pour le Samsung Note, qui est son compagnon. Eh oui, pour pouvoir utiliser la montre, il faut avoir ce smartphone. Si la paire est forcée, les deux appareils ont été travaillés pour fonctionner ensemble et on le sent bien dans l’utilisation : très fluide et naturelle.

2. L’univers futuriste de Minority Report

J’ai toujours adoré Minority Report. Un de mes films préférés. C’était un peu le centre de tous mes rêves : la technologique ultime dans nos vies quotidiennes. Des écrans tactiles de plusieurs mètres, nos gestes reconnus par les ordinateurs, et bien-sûr tout un tas de gadgets à la James Bond. Cette montre, c’est un peu la même chose. Dans quelques centimètres de métal et de plastique, on a un concentré incroyable de technologie. On peut se prendre pendant l’espace d’un instant pour un super-héros sorti d’un film de science fiction, tout en sachant qu’on est bel et bien dans le monde réel. Et on se prend au jeu : on se démarque des autres, pendant que certains font la course à la montre la plus chèrement sertie et en enchérissant sur les carats, avec cette montre on change complètement d’univers, on a la montre de demain.

3. Un beau gadget est un gadget utile

À chaque fois qu’on me croise, on me demande à quoi elle sert vraiment, cette montre si étrange. Sachez que je n’abandonne pas mes montres pour le premier gadget venu. C’est GQ qui n’approuverait pas l’abandon des belles cylindrées au profit d’un vulgaire bracelet de plastique. Seulement, ce n’est pas le cas. Comme on le disait, la montre est d’un excellent standing visuel. Et surtout elle est utile.

Une multitude d’applications taillées pour la vie quotidienne sont par défaut accrochées à votre poignet. Et même un appareil photo (oui, oui). Avant d’aller plus loin, sachez que toutes vos données sont automatiquement tranférées sur votre smartphone en temps réel grâce au bluetooth et à la technologie NFC. À part l’appareil photo qui permet de prendre des photos en deux temps trois mouvements, on y trouve un podomètre, un chronomètre, une app pour gérer ses contacts, toutes les apps basiques qu’on trouve par défaut sur nos smartphones. Évidemment, il est possible de passer et recevoir des appels depuis votre montre. Vous pouvez choisir de parler et écouter à travers votre montre, ou simplement gérer l’appel depuis votre montre et parler avec votre smartphone. Vous pouvez également recevoir vos textos, mails, etc.

Vous allez me dire ‘oui mais tout ça je le fais facilement avec mon smartphone’. Ahah, oui merci je sais. Ce qui est cool avec cette montre, c’est que vous n’avez pas besoin d’y toucher pour regarder vos informations. Si vous êtes dans une situation un peu chargée, dans le métro, en réunion, dans la foule, ou dans n’importe quelle situation, vous n’avez qu’à regarder votre montre, et elle s’allume toute seule (oui, elle reconnait que vous la regardez, c’est magique). Aussi, vous pouvez voir qui vous appelle sans avoir à décrocher votre téléphone et vous le faire renverser au milieu d’un magasin ou vous le faire voler par n’importe qui à côté. Aussi, vous pouvez voir si vous venez de recevoir un texto ou un mail important, pour ne saisir votre smartphone et y répondre que si c’est urgent.

Encore mieux, la Galaxy Gear dispose d’un magasin d’applications rien qu’à elle toute seule. Depuis votre Note, vous pouvez télécharger plein de nouvelles applications : une app pour suivre Twitter, pour suivre vos actualités Facebook, une app pour votre running, une app pour la météo, une app pour un peu tout… Pour l’instant, une petite centaine d’applications pour la montre connectée sont dispo sur le store Samsung, et évidemment on s’attend à en voir débarquer des centaines/milliers d’autres très bientôt.

Bref, objectivement cette montre est cool. Je dirais qu’un des principaux atouts est d’être élégante et discrète. On la porte comme un bijou, comme une montre normale. Après, cette montre nous fait gagner de précieuses secondes, elle aide à se débrouiller plus vite, à prendre des notes plus facilement, à enregistrer un truc rapidement, à faire plusieurs choses à la fois.

Et puis me dire que ça me transforme en Tom Cruise dans Minority Report, ça me suffit.