5 idées pour révolutionner la communication interne d’entreprise

communication-interne

On parle beaucoup des médias sociaux pour améliorer son image de marque, générer des ventes, prospecter de nouvelles cibles commerciales, etc. Pourtant, on l’envisage rarement pour venir consolider sa communication interne.

Au contraire, la communication interne est souvent complexe et armée de processus lourds et contraignants, qui imposent une rigueur peu séduisante. Les départements RH sollicitent souvent leurs collaborateurs via des logiciels encombrants, des réunions frustrantes, etc.

Et si on pensait autrement la communication interne ? Et si, à l’inverse d’une contrainte imposée, la communication interne ne serait pas mieux en tant qu’opportunité, en tant qu’élément positif dans le quotidien d’une entreprise.

Voici des idées innovantes pour révolutionner la communication interne d’entreprise grâce aux médias sociaux et aux outils disponibles sur le web.

1. Créer et animer un blog d’entreprise

Beaucoup de grandes marques disposent d’un blog pour promouvoir l’image de marque et les produits à destination de ses clients et partenaires. On y parle de tout, c’est souvent très bien écrit, très bien travaillé, et efficace.

Pourtant, on peut aller beaucoup plus loin. Pourquoi ne pas créer un blog d’entreprise réservé à vos employés ? Qu’il soit public ou privé, tout est possible. Même un simple blog hébergé sur Tumblr peut être très facilement protégé par un mot de passe pour y accéder.

Ce blog peut être l’endroit idéal pour communiquer les prochaines évolutions de l’entreprise, parler de la stratégie globale, de la vie quotidienne dans les bureaux, des différents événements organisés au sein des équipes, de témoignages d’employés, d’annonce de recrutement et de toute autre actualité en rapport avec votre communication interne. Les employés peuvent commenter les contenus, discuter entre eux, et retrouver toutes les informations en un seul endroit, sans que cela se perde dans des mails interminables.

Un exemple d’entreprise qui a mis en place ce genre de méthode : Percolate (photo de l’article). La start-up new-yorkaise invite fréquemment ses employés à rédiger des articles sur une thématique en rapport avec leur poste, et de les partager avec les autres employés. Ces articles sont également à disposition des clients et du grand public, mais ne mettent pas en avant les produits de l’entreprise.

2. Mettre en place un hashtag d’entreprise

Autre technique intéressante à envisager : la création d’un hashtag spécifique, pour inciter les collaborateurs de l’entreprise à partager des contenus à leurs amis, à leurs contacts, et à faire vivre la vie d’entreprise sur les médias sociaux. Cela permet d’autoriser et surtout de favoriser les collaborateurs à s’exprimer, à partager leurs moments corporate, générer une image positive de l’entreprise, et pouvoir suivre toute l’actualité interne de l’entreprise en un seul hashtag. Évidemment, on sensibilisera à ne pas partager des contenus confidentiels.

Un exemple d’entreprise qui a mis en place ce genre de méthode : Socialbakers. Avec leur hashtag #insidebakers, les employés de la start-up tchèque peuvent partager tout ce qu’ils souhaitent à propos de leur vie dans les bureaux, des conférences organisées en interne, ou de tout autre sujet qui leur semble intéressant à partager.

3. Mettre en place des groupes privés sur Facebook ou LinkedIn

Discuter entre employés, c’est important. C’est même essentiel, d’avoir une communication la plus fluide possible, la plus accessible et la plus transparente. Comme j’en discutais récemment avec un ami, dans certains situations une communication insuffisante peut créer des abcès qui ne cessent de s’aggraver pour in fine exploser en fracas. Communiquer le plus possible permet de vider en permanence cet abcès, de créer un environnement sain et positif.

À l’heure où tout le monde est mobile, sur n’importe quel matériel (tablette, smartphone, etc), sur tous les réseaux sociaux, il faut trouver des moyens efficaces pour communiquer. Si on peut mettre en place des logiciels spécifiques, ils sont souvent complexes à mettre en place. Autant tester dans une première phase des options existantes, cela évite les coûts et on se positionne là où sont les collaborateurs.

Pourquoi ne pas créer ainsi un groupe Facebook privé entre employés pour partager les bons plans de restaurant autour des bureaux, pour partager des événements organisés dans l’entreprise, pour organiser un pot de départ, pour organiser un week-end d’équipe, pour accueillir les nouveaux collaborateurs, etc. Pourquoi ne pas également créer un groupe privé LinkedIn pour partager des contenus un peu plus professionnels : une actualité de son secteur, un concurrent qui lance une nouvelle opération, une campagne commerciale qui fonctionne bien, et tout contenu qui peut intéresser les autres collaborateurs, générer des discussions autour des produits de l’entreprises, du secteur d’activité, etc.

4. Créer des sondages pour avoir des feedbacks efficaces

On a beaucoup parlé de partage sur les médias sociaux, de discussion, d’échanges. Mais souvent, le top management a besoin d’informations concrètes, on a besoin d’avoir des feedbacks utiles et réels. L’idée n’est pas de tourner autour du pot, mais de savoir s’il y a des problèmes dans l’entreprise, comment les améliorer, par exemple.

Pour ça, on a souvent peur de s’exprimer en son nom devant les autres, on préfère donner son avis de manière anonyme, ou de manière privée. Pourquoi ne pas créer des sondages online pour demander rapidement et facilement l’avis des collaborateurs sur une thématique précise et récupérer un feedback précis. Par exemple, l’outil Surveymonkey est ultra-simple et efficace pour gérer de tels sondages et optimiser le management de ses équipes. Bien utilisé, ce levier peut être extrêmement performant.

5. Changer les habitudes de votre communication interne

Au final, de nombreux autres outils peuvent être utilisés. L’idée est que la communication interne d’entreprise n’est pas une technique figée dans le temps, elle doit s’adapter aux nouvelles attentes des employés, et surtout profiter des nouvelles opportunités et des médias sociaux.

Pour aller plus loin, l’étape suivante consiste à trouver la bonne productivité au travail, et d’être plus performant au quotidien. Tout cela corrélé à une communication interne fluide, c’est jackpot assuré.