Les 4 start-ups françaises qui révolutionnent le sport

running-heroes

L’innovation dans le sport, ça ne vient que des États-Unis et de l’étranger ? Heureusement que non. On a la chance d’avoir de très belles initiatives made in France. Et c’est l’occasion de parler de certaines d’entre elles aujourd’hui.

S’il y a bien évidemment plus que seulement 4 start-ups françaises qui réussissent à innover dans le sport, je fais ici un focus uniquement sur les start-ups qui participaient à l’événement « Les explorateurs du sport » organisé cette semaine par Running Heroes dans les locaux de MakeSense à Paris.

Running Heroes – La plus grande communauté running en France

image

On commence par l’organisateur de l’événement, que vous connaissez sûrement : Running Heroes. Lancée au début de l’année 2014, cette start-up française n’est plus à présenter, tout le monde la connait. La plateforme met en relation les sportifs, les marques et les organisateurs de courses pour récompenser tous les runners, peu importe leur niveau. Plus vous courez, plus vous bénéficiez de cadeaux, de réductions, d’offres exclusives, de voyages, etc.

Mais Running Heroes aujourd’hui ce n’est plus seulement juste un endroit où vous gagnez un cadeau pour avoir couru tant de kilomètres. C’est bien plus que ça. Avec 200.000 utilisateurs, c’est tout simplement la plus grande communauté running en France.

C’est aussi une plateforme d’organisation de courses connectées, que les organisations et entreprises peuvent utiliser pour lancer leurs propres courses avec de nombreuses fonctionnalités digitales en plus. C’est aussi une newsletter avec des conseils sur le running, des témoignages de sportifs de haut niveau, des voyages (marathon de New-York par exemple), une plateforme dédiée au cyclisme (Cycling Heroes) et pas mal d’autres choses.

Plus d’infos sur Running Heroes : site web – compte Twitter – compte Instagram

Tech 4 Team – Le yield management appliqué au sport

image

Le yield management, c’est la science d’ajuster les prix de vos billets d’avion et de votre chambre d’hôtel en fonction de nombreux critères (la saison, l’affluence, le contexte, etc). Si c’est une ingénierie principalement connue pour être utilisée dans le tourisme, la start-up Tech 4 Team l’applique au sport, après avoir débauché un des responsables du yield management chez Air France.

La problématique : comment remplir les stades en appliquant les meilleurs prix. L’affluence moyenne doit être au maximum pour optimiser les revenus des clubs de football (entre autres). Quand le Parc des Princes n’est rempli qu’à 80% par exemple, il y a 20% de pertes à cause de places invendues, alors qu’elles auraient pu être vendues à un prix légèrement inférieur. Pour des matchs à forte affluence, le yield management prend tout son sens (ex: quand le PSG reçoit le Real Madrid ou le FC Barcelone) : le stade est complet et les prix augmentent, faut-il savoir quels tarifs pratiquer.

Tech 4 Team est donc une des premières start-ups à proposer aux clubs une solution où un algorithme et des yield managers optimisent les prix des places et le remplissage d’un stade. Ça fonctionne pour le football, mais aussi pour le tennis, le handball, le basketball, et même les théatres.

Plus d’infos sur Tech 4 Team : site web – compte Twitter.

Wisepack – L’emballage intelligent et écolo pour la nutrition sportive

image

Vous savez combien de bouteilles d’eau sont distribuées aux ravitaillements du marathon de Paris chaque année ? 480.000 au total. Ça fait tout autant de déchet et de bouteilles jetées. Est-ce qu’on ne pourrait pas repenser un peu plus intelligemment l’hydratation et la nutrition pour les courses sportives ? C’est la question que s’est posée la start-up Wisepack.

Et en y apportant une réponse simple : oui, on peut révolutionner le ravitaillement des courses sportives pour que tout soit écologique, naturel, sans déchet, le tout en restant bon et nutritif. Wisepack accompagne donc les organisateurs de courses pour repenser intégralement leurs ravitaillements. L’objectif : moins de déchets, moins de gaspillage, plus d’efficacité.

La solution, c’est une bille comestible, au look d’un gros dragibus, qui contient à l’intérieur de l’hydration + de la nutrition. L’équivalent de boire un verre d’eau, des glucides, du sucre et des fruits secs, mais en une seule dose. L’emballage ressemble à une fine bulle de plastique, mais c’est comestible. On arrive donc à un ravitaillement sans aucun déchet, et hyper-efficace pour les coureurs. Il suffit de prendre une ou plusieurs billes en passant au ravitaillement, et de la boire / manger. Et c’est tout. Une excellente idée qui a beaucoup de potentiel.

Plus d’infos sur Wisepack : site web – compte Twitter.

Connected Cycle – La start-up qui connecte votre vélo

image

Le vélo connecté, on connait. Entre les applications dédiées au cyclisme, les cadenas connectés, les trackers d’activité, les gadgets de navigation et de personnalisation, le vélo est la cible de toutes les start-ups qui veulent moderniser le 2 roues.

Connected Cycle, c’est une start-up française qui veut simplifier le vélo, partant du principe qu’un objet connecté ne doit pas complexifier une activité, mais la rendre plus facile et plus intelligente. La start-up a donc lancé une pédale connectée, qui peut se mettre sur n’importe quel vélo (le vissage d’une pédale étant universel). Connectée à une app, la pédale enregistre une multitude d’éléments : votre vitesse, vos trajets, votre rythme, votre fréquence de pédalage, votre localisation, etc. Et pas besoin de lancer l’app lorsque vous enfourchez votre vélo, tout se fait automatiquement.

La start-up s’est également lancée sur le marché b2b en proposant son offre aux grandes entreprises pour équiper les flottes de vélo des salariés avec sa pédale connectée. Malin.

Plus d’infos sur Connected Cycle : site web – compte Twitter.

Si vous avez d’autres noms de start-ups françaises qui révolutionnent le sport, n’hésitez pas dans les commentaires ! On continuera à en parler ici dans de prochains articles ou sur Twitter.